MOUVEMENT DES SANS VOIX BURKINA FASO

MOUVEMENT DES SANS VOIX BURKINA FASO

DECLARATION DU MOUVEMENT DES SANS VOIX BURKINA (MSV-BURKINA) SUR L’ACTUALITE POLITIQUE NATIONALE

big_artfichier_289658_1965254_201304082406890.jpg


Depuis le 21 mai 2013, date de l’adoption de la loi organique portant organisation et fonctionnement du parlement  (devenu bicaméral avec l’institutionnalisation d’un SENAT le 11 juin 2012), le Pays des Hommes Intègres a franchi le cap d’une crise politique ouverte. En effet, c’est dans la rue que les acteurs de la scène politique profondément divisés entre pro et anti sénat se livrent une sorte de bataille rangée. Dans cet imbroglio politique, la société civile n’est pas en reste.

 

Par ailleurs, le MSV-Burkina, au delà de toutes considérations partisanes, considère le SENAT, artifice politique d’un régime aux abois, comme une institution de trop dont l’acte de décès est établi avant la naissance. Par la même occasion, il s’insurge contre la négation de la démocratie que constitue le projet de MODIFICATION de l’ARTICLE 37.

 

Face à ces questions cruciales de l’histoire politique de notre pays, le MSV-Burkina condamne avec la dernière énergie :

 

-         L’inflation des institutions parasitaires,

 

-         La monarchisation et la patrimonialisation du pouvoir,

 

-         Toutes répressions du peuple dans la conquête de ses droits légitimes,

 

-         Toutes les dérives politiciennes.

 

Par conséquent, le MSV-Burkina en appelle à la conscience collective citoyenne pour la construction d’un FRONT UNI RÉPUBLICAIN afin de faire échec à ces ambitions anti républicaines.

 

 


 

 Fait à Ouagadougou, le 20 juillet 2013

 MSV-Burkina

Rien que les droits des peuples !

 

E-mail : sansvoix.burkina@gmail.com



23/07/2013
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres