MOUVEMENT DES SANS VOIX BURKINA FASO

MOUVEMENT DES SANS VOIX BURKINA FASO

Compte rendu de la participation du MSV-Burkina à l'ouverture du village Ciné Droit Libre 2013

L'ouverture du village "Ciné Droit Libre"   hier samedi 22/06/2013 a connu la présence effective du Mouvement des Sans Voix Burkina (MSV-Burkina).  La soirée a été riche en mots, en musiques et en images. Des mots pour lutter contre les maux. La radio populaire SAMS'K FM, la seule radio ou on est à quelques mètre de l’animateur en le  regardant faire son émission, a d’abord été très pédagogique et instructif. Le décor était ainsi planté. Du rap, du reggae en levé de scène pour remonter l’atmosphère et le groupe Vitalo pour poursuivre dans cette dynamique avec la présentation en avant première de leur nouvel album. Mais la projection d’un film allait changer le regard festif que certains spectateurs voyaient en l’activité : Boy saloum : la révolte des y'en a marre au Sénégal. Un film documentaire qui retrace la vie et le combat de jeunes Sénégalais fatigués de se lamenter sur leur sort et de laisser leur avenir dépendre du bon vouloir d’un président : « Le vieux Aboulaye WADE ». Le Mouvement Y’en a marre allait ainsi être créé à Dakar et se propager comme une trainée de poudre dans toutes les régions du Sénégal à travers l’installation de sections dénommées « esprits y’en a marre ».  Le Nouveau Type de Sénégalais (NTS), un de leur concept phare, est ainsi né. Leurs vies allaient complètement basculer et prendre une nouvelle tournure quand ils s’opposeront farouchement aux velléités du président Aboulaye WADE de se représenter en vue de briguer un nouveau mandat présidentiel. Très vite cette ambition va devenir le projet de leur vie, de toute une jeunesse décidée à restaurer la tradition démocratique que connaissait le Sénégal.  Ils deviendront un véritable mouvement de contestation populaire,  un poids de taille dans la société civile Sénégalaise. Mouvement pacifique par essence, ils se verront interdire l'organisation de toutes manifestations dans les espaces publics du pays. Optant pour la désobéissance civile, ils braveront tous les obstacles (matraques, canons à eau chaude, gaz lacrymogène, balles réelles, blessures, tentatives assassinas, intimidations, menaces de mort, morts…,) pour obtenir ce renouveau démocratique Sénégalais qu’ils incarnaient :

la défaite de Aboulaye WADE au second tour des élections présidentielles. Vous pourriez revoir ce film le vendredi 26 juin 2013 à l'amphi A600 de l'Université de Ouagadougou suivi du débat avec Thiat. Dans ce village particulier du Maréchal Zongo, la prestation des deux piliers de ce mouvement, invités spéciaux du festival, le groupe Keur-Gui à démontré au public que ce qu'il venait de suivre n'était pas de la science fiction. Deux véritables révoltés et engagés pour la cause Africaine qui ont ténu le public en haleine jusqu'à minuit.

 

Le Mouvement des Sans Voix Burkina (MSV-Burkina) remercie tous ses militants et sympathisants sortis nombreux pour la réussite de cette soirée et leur donne rendez-vous ce soir 23 juin 2013 à l’Institut Français pour la cérémonie d’ouverture du festival. En rappel  le stand du MSV-Burkina sera ouvert à l’Institut Français durant toute la durée du festival. Retrouvez  aussi le MSV-Burkina : 

 

  • Dans les cités universitaires: Chinoise et patte-d’oie en simultané le lundi 24 juin à 19h. A la cité de Kossodo le mardi 25 juin à 19h.
  • A la grande finale du grand concours de débats ''10 MN POUR CONVAINCRE'' le mercredi 26 juin sous le hall de l'Amphi A600 de l'Université de Ouagadougou à partir de 15h suivie de projection débat.
  • Le forum sur le thème du festival ''OU VA L'AFRIQUE?'' le Jeudi 27 juin, à l’amphi A600 de l'Université de Ouagadougou.

Vive le MSV-Burkina, vive Ciné Droit Libre et vive les droits humains et la liberté d’expression.

 

MSV-Burkina, rien que les droits des peuples !

 

 

 



23/06/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres