MOUVEMENT DES SANS VOIX BURKINA FASO

MOUVEMENT DES SANS VOIX BURKINA FASO

Non à la personnalisation et à la personnification du pouvoir au Burkina Faso

  C’est avec consternation, amertume et surtout indignation que le Mouvement des Sans Voix Burkina (MSV-Burkina) a suivi le mardi 21 octobre l’adoption du projet de loi gouvernemental portant modification de la Constitution. Le MSV-Burkina considère ce projet ni plus ni moins qu’une provocation de grandeur nature du régime de Blaise COMPAORE vis-à-vis du peuple burkinabè. Il ne serait pas exagéré d’affirmer que jamais...

En Afrique comme ailleurs, pas de démocratie sans alternance !

« L’Afrique continent de l’avenir ». Le slogan est devenu la tarte à la crème des chancelleries, des médias et des milieux économiques internationaux. Mais de l’avenir de qui parle-t-on ? Celui des investisseurs étrangers et de quelques familles dirigeantes ? L’économie internationale a besoin des richesses de l’Afrique, mais elle peut prospérer sans les Africains (plus de 2 milliards de personnes en 2050)...

Rapport de la participation du MSV-Burkina à la Xe conférence d’ISOLA à Abidjan.

Du 12 au 15 juin dernier, s’est déroulé à l’université Félix Houphouët Boigny de cocody un colloque international bilingue sous le thème général de ‘’littérature orale et éducation’’. Ce colloque international d’Abidjan, premier du genre dans un pays francophone, est l’œuvre de la société Internationale de Littératures Orales Africaines (ISOLA...

Le MSV-BF à la 10ème Conférence ISOLA en Côte d'Ivoire

Le Mouvement des Sans Voix-Burkina (MSV-BF) sera du 12 au 15 juin 2014 à l'Université de Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoire pour la 10ème Conférence de la Société Internationale pour les Littératures Orales d’Afrique (ISOLA) sous le thème « Littérature orale et éducation ».       A travers un partenariat avec l'Université de Roskilde du Danemark, une communication dont le...

Affaire Thomas SANKARA : le déni de justice de la justice burkinabè

Après moult péripéties ponctuées de renvois successifs, c’est finalement ce 30 avril que la Chambre Civile du TGI (Tribunal de Grande Instance) de Ouagadougou a rendu sa décision tant attendue dans l’affaire Thomas SANKARA. Pour mémoire, une demande d’expertise de la tombe de Thomas SANKARA a été introduite devant la justice par le biais d’un pool d’avocats à l’effet d’exhumation et de proc&...

 

 

Ensemble construisons un monde

juste et Digne!