MOUVEMENT DES SANS VOIX BURKINA FASO

MOUVEMENT DES SANS VOIX BURKINA FASO

Le MSV/Burkina au cœur du Festival Ciné Droit Libre 2015 !

Partenaire de L’association SEMFILMS, le Mouvement des Sans Voix du Burkina (MSV/Burkina) fait parti depuis plusieurs éditions maintenant, du comité d’organisation du festival Ciné Droit Libre. Cette année encore, c’est avec un engouement particulier que le MSV/Burkina prend part à la 11e édition du festival, tant le thème, plus qu’évocateur, symbolise en si peu de mots la substance même de son engagement pour...

Balai Citoyen : Mise au point sur la campagne de dénigrement du mouvement

Depuis plusieurs jours, des écrits sur les réseaux sociaux et dans les journaux font croire que le torchon brûle entre « Balai citoyen de Bobo » et « Balai citoyen de Ouaga ». Certains écrits ironisent sur le balai qui « s’éparpille entre Ouaga et Bobo ». Tous ces étalages visent à démontrer qu’il y aurait une crise interne dans le mouvement, une scission entre Oua...

L’impunité version KAFANDO ?

Le 21 novembre dernier, lors de la passation des charges entre le lieutenant-colonel, pardon, son excellence ou son excellence lieutenant-colonel ZIDA et son excellence Michel KAFANDO, du discours fleuve voire populiste de ce dernier, un seul passage nous semble mériter une attention particulière. En effet, le Président du FASO, en substance affirmait que ceux qui ont dilapidé les deniers publics impunément auront leurs comptes bientôt réglé...

La société civile burkinabè à l’épreuve des strapontins de la transition

Depuis la date désormais historique du 31 octobre dernier, la société civile burkinabè est plus que jamais au cœur de l’activité politique traditionnellement réservée à la classe politique. Le Mouvement des Sans voix Burkina salue vivement  cette implication active des différents acteurs de la société civile dans la lutte héroïque de notre vaillant peuple. En effet, à l’instar d...

Non à la personnalisation et à la personnification du pouvoir au Burkina Faso

  C’est avec consternation, amertume et surtout indignation que le Mouvement des Sans Voix Burkina (MSV-Burkina) a suivi le mardi 21 octobre l’adoption du projet de loi gouvernemental portant modification de la Constitution. Le MSV-Burkina considère ce projet ni plus ni moins qu’une provocation de grandeur nature du régime de Blaise COMPAORE vis-à-vis du peuple burkinabè. Il ne serait pas exagéré d’affirmer que jamais...

 

 

Ensemble construisons un monde

juste et Digne!